Devenir éducateur spécialisé, un emploi passionnant


[ Travailler ] - Rédigé par

La profession d’éducateur spécialisé est l’une des plus en demande dans certaines régions de la province du Québec. En effet, la demande est forte et le secteur présente un potentiel énorme pour ceux qui serait intéressés par cet emploi.  De plus, le taux de chômage est relativement faible pour cette profession.

L’emploi d’éducateur spécialisé

Les éducateurs spécialisés ont pour rôle d’enseigner des techniques de communication aux enfants ou aux adultes présentant une déficience physique ou un retard de développement. Les méthodes de communication enseignées peuvent être le braille ou le langage des signes par exemple. Le but est d’accroître l’autonomie et la mobilité des personnes présentant une déficience. Les éducateurs spécialisés peuvent travailler dans différentes sortes de structures telles que les centres de réadaptation, les établissements d’enseignement spécialisé et dans l’ensemble du système scolaire, primaire, secondaire.

Formation

La formation nécessaire pour occuper ce poste est la suivante :

-Un programme collégial en éducation adaptée, en réadaptation, en orientation et en mobilité, ou en déficience visuelle, auditive ou intellectuelle est obligatoire. Cette formation est suivie au sein d’un DEC en techniques d’éducation spécialisée et la durée de formation est de 3 années.

-Un baccalauréat en éducation spécialisée ou dans un domaine étroitement lié tels que le travail social ou la psychologie peut être exigé.

Vous trouverez les établissements offrant des formations d’éducateur spécialisé sur le site de l’inforoute FPT.

Fonctions principales de cet emploi

-Construire un plan d’enseignement et d’intervention spécialisés en fonction des besoins de la personne.

-Savoir évaluer les besoins physiques, les capacités en orientation et en mobilité des clients.

-Venir en aide aux personnes en déficience physique, intellectuelle, visuelle, auditive ou souffrant des plusieurs troubles à acquérir de nouvelles compétences pouvant amener à la recherche d’un emploi.

-Collaborer avec des spécialistes pour pouvoir élaborer un plan d’action efficace pour le client.

Aptitudes nécessaires

-Avoir de la patience. Cela permet d’accompagner au mieux les patients. emploi-partage-aide-québec-immigration

-Etre imaginatif, certaines pathologies demandent de l’imagination. Il est nécessaire de trouver le système de fonctionnement adapté.

-Etre clair et concis. Les consignes ainsi que les indications doivent être fluides. Grâce à cela, elles sont facilement compréhensibles de tous.

-Etre organisé, l’organisation est la clef de toute réussite.

-Connaître les différents sujets et être continuellement à la recherche de nouvelles informations.

Rémunération

Le revenu annuel moyen s’élève à 50,000 dollars canadiens à l’échelle de la province du Québec.

Toute personne débutant dans le métier peut prétendre à un salaire minimum de 20 dollars par heure. Le salaire maximal par heure s’élève à 32 dollars canadiens.

20 dollars par heure est une très bonne rémunération pour un début de carrière. C’est nettement plus que le salaire minimum au Québec qui est de 12 dollars par heure.

Certaines régions du Québec sont actuellement en pénuries de main d’œuvre. Nous vous invitons à consulter le site du ministère du travail, de l’emploi et la solidarité sociale pour en savoir plus.

 

 

Haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Derniers articles du blogue