Impôts au Québec : quelques conseils pour optimiser votre déclaration !


[ Vie pratique ] - Rédigé par

immigrer immigration quebecL’année 2013 est déjà derrière nous. L’heure est au bilan et il sera bientôt temps de faire vos rapports d’impôts. Je vous propose 3 conseils simples et efficaces qui vous aideront à bénéficier de plusieurs crédits d’impôts et autres réductions fiscales offertes par le système fiscal fédéral et provincial.

1) Faire un don à un organisme de bienfaisance

Vous avez jusqu’au 31 décembre de chaque année pour faire un don à un organisme de bienfaisance pour qu’il soit applicable sur votre rapport d’impôt de l’année. Vous devez impérativement garder le reçu émis par cet organisme. Astuce de pro : faite un don via Internet, vous recevrez automatiquement votre reçu dans votre boite courriel. Vous ne risquez donc plus d’égarer le reçu!

Le gouvernement fédéral accorde un crédit de 15 % pour les dons déclarés de moins de 200 $. Si vous déboursez au delà de ce montant, le crédit d’impôt est alors de 29 %. Le gouvernement provincial accorde un crédit d’impôt de 20 % pour les dons inférieurs à 200$ et de 24 % pour les montants excédentaires. Une bonne manière d’aider tout en diminuant ses impôts!

2) Payer ses dépenses avant le 31 décembre

Si vous payez des intérêts sur des emprunts à des fins de placement ou sur des prêts étudiants, si vous avec des frais de garde d’enfants, des frais de conditionnement physique ou d’activités artistiques pour les enfants, vous aurez probablement droit à des économies d’impôts. Par exemple, si vous payez le montant des cours de judo de 500 $ de votre enfant avant la fin de l’année, vous aurez droit à une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 75 $.

3) Revoir ses placements

Plusieurs de vos placements  dans des comptes non enregistrés seraient plus profitables si vous les transfériez dans un REER ou dans un CELI.

REER (régime enregistré d’épargne retraite)

C’est le principal véhicule privé auquel adhèrent les travailleurs de nos jours pour se constituer des épargnes qu’ils prévoient utiliser au moment de leur retraite. Le REER est un contrat entre le particulier et l’institution financière qui émet le régime. Ce contrat est enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC) et inscrit à un établissement financier agréé comme fiduciaire. Le participant y accumule un actif de retraite et doit décider lui même de l’allocation de cet actif parmi les différentes options de placement offertes par le gestionnaire. Il doit également assumer le risque de rendement lié aux placements ainsi que les frais de gestion. Les sommes versées à un REER sont déductibles du revenu imposable jusqu’à une limite annuelle (18 % du revenu). Les revenus de placement sont exempts d’impôt pendant la période d’accumulation.  L’investisseur va pouvoir cotiser à ses REER jusqu’à l’année où il atteint 71 ans.

Les sommes investies peuvent être retirées en tout temps, mais celles-ci s’ajoutent au revenu imposable du particulier l’année du retrait.

CELI (compte d’épargne libre d’impôt)

REER CELI placements quebecLe CELI est un outil enregistré d’épargne générale qui permet aux particuliers de gagner un revenu de placement en franchise d’impôt. C’est un excellent moyen pour épargner et pour réduire votre facture fiscale. Depuis janvier 2013, tous les résidents canadiens âgés de 18 ans et plus ont automatiquement droit à une cotisation annuelle de 5 500 $. Les droits de cotisation inutilisés dans une année sont reportables aux années suivantes. Les cotisations versées dans un CELI ne sont pas déductibles, mais le revenu de placement, y compris les gains en capital générés par le compte, tout comme les montants retirés, ne sera pas inclus dans le revenu aux fins de l’impôt. Tous les résidents du Canada, âgés de 18 ans et plus peuvent en profiter, peu importe leur revenu ou leur situation. Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un régime d’épargne enregistré qui vous permet de constituer un capital pour réaliser des projets tout au long de votre vie.

Tous ceux qui prévoient retirer une somme de leur CELI devraient le faire avant le début de la nouvelle année. De cette manière vous n’aurez pas à attendre jusqu’à l’année suivante de la nouvelle année afin de pouvoir déposer à nouveau le montant en présumant que vous aviez déjà cotisé au maximum. Plus d’info sur ce volet financier ? C’est ici…

Faut-il faire appel aux services d’un comptable ?

Maintenant à savoir si vous aurez besoin d’un comptable ou pas… n’en tient qu’à vous. Si vous êtes un pro de l’impôt tant mieux sinon soyez très minutieux, un petit oubli peut facilement vous faire perdre gros. Les services d’un comptable pour un particulier peuvent coûter entre 75 et 300 dollars par personne (pour plus d’information, cliquez-ici). De nos jours on peut facilement faire ses impôts seul et avec l’aide de logiciels d’impôts qui sont très efficaces et qui coûtent environ 40 dollars (prix de départ). Bon il faut être logique, si votre situation est complexe n’hésiter pas à demander l’aide d’un comptable, il vous fera certainement sauver de l’argent!

En terminant, la date limite pour envoyer vos déclarations est le 30 avril de chaque année. Si vous ou votre conjoint avez exploité une entreprise, le délai est prolongé jusqu’au 15 juin de chaque année. Dans tous les cas, vous devez payer votre solde d’impôt au plus tard le 30 avril. Faute de quoi, des intérêts seront calculés sur ce solde à compter du 1er mai. Si vous produisez votre déclaration après le 30 avril (ou après le 15 juin, si vous déclarez des revenus d’entreprise), vous vous exposez à une pénalité de 5 % sur le solde impayé au 30 avril (ou, s’il y a lieu, au 15 juin) et à une pénalité additionnelle de 1 % par mois entier de retard, jusqu’à concurrence de 12 mois.

Si vous voulez en savoir plus encore, assistez à notre atelier gratuit qui se tiendra le 18 février prochain à Québec à l’invitation de notre partenaire le Collège Stanislas de Québec : Atelier « Remplir votre déclaration d’impôts 2013« 

Haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Derniers articles du blogue