Infirmière française : comment exercer au Québec ?


[ Découvrir le Québec ] - Rédigé par

Les infirmières et infirmiers diplômés en France sont admissibles à l’Arrangement de Reconnaissance Mutuelle des qualifications professionnelles (ARM) au Québec depuis 2010.
C’est en 2014 que le gouvernement du Québec a accepté de reconnaître le diplôme d’Etat d’infirmier délivré par la France au même niveau que le baccalauréat en sciences Infirmières.

infirmière dans un hôpital

Cet Arrangement prévoit en fait la délivrance d’un permis d’exercice permanent (ou régulier), sur réussite d’un stage d’adaptation de 75 jours, sans avoir à réussir l’examen professionnel de l’OIIQ.

Pour être admissible à l’ARM, vous devez :

  • Avoir obtenu, sur le territoire de la France, un diplôme d’État d’infirmière ou d’infirmier à la suite d’un programme d’études entièrement réalisé en France.
  • Avoir procédé à votre inscription au Tableau de l’Ordre national des infirmiers de France (ONI).
  • Avoir exercé la profession d’infirmier au moins 500 heures au cours des quatre années précédant la demande de permis, si le diplôme d’État a été obtenu il y a plus de quatre ans.

Si vous répondez à ces exigences, vous devrez également réussir, au Québec, un stage d’adaptation d’une durée de 75 jours dans un établissement de santé public.

Pour exercer le métier d’infirmier(e) au Québec, vous devez :

1. Constituer le dossier de demande de permis

Il faut demander la trousse de documents nécessaires pour faire votre demande de permis.

Pour l’obtenir, cliquer sur le lien suivant :

2. Obtenir le permis restrictif temporaire (PRT)

Une fois votre admissibilité à l’ARM établie, vous recevrez les directives nécessaires afin d’obtenir un permis restrictif temporaire (PRT). Ce permis est délivré aux fins de la réalisation du stage d’adaptation.

Votre permis restrictif temporaire sera délivré quelques jours avant le début du stage d’adaptation, sous réserve de la réception :

  • du formulaire « Déclaration de l’infirmière admissible à l’ARM »;
  • de la lettre d’embauche mentionnant la date de début du stage;
  • d’une adresse au Québec.

Les restrictions de ce permis sont les suivantes :

  • Le permis sera valide pour une durée limitée, à compter de sa date de délivrance.
  • Le stage d’adaptation doit s’effectuer dans un établissement de santé comprenant une direction des soins infirmiers. Le milieu de stage doit permettre à la ou au stagiaire de démontrer sa compétence pour les huit critères d’évaluation de la compétence.
  • Vous exercerez sous la supervision d’un infirmier, qui se trouve dans l’unité de soins concernée en vue d’une intervention rapide auprès du patient ou afin d’assurer une réponse rapide à une demande de consultation.
  • Vous ne pourrez pas agir à titre de responsable d’une unité de soins.
  • Vous ne pourrez assurer la surveillance d’un candidat à l’exercice de la profession, ni la surveillance d’un externe en soins infirmiers

3. Effectuer le stage d’adaptation professionnelle

Lorsque votre PRT est émis, vous devez obligatoirement vous inscrire au Tableau de l’Ordre en remplissant une déclaration annuelle, en ligne, et en acquittant les frais requis. Vous pouvez ensuite commencer votre stage d’adaptation de 75 jours.

Le programme de stage d’adaptation vise à permettre au candidat de se familiariser avec le contexte de pratique infirmière au Québec. L’approche est individualisée et le stage se réalise en milieu de travail. La démarche est souple pour que chacun ait la chance de s’adapter en fonction de ses forces et des défis qui lui sont propres.

Les différentes étapes du stage

1re étape : Accueil et intégration au milieu hospitalier (entre 5 et 10 jours) :

Cette étape permet au candidat de se familiariser avec le milieu de stage en même temps, tout en s’accoutumant au contexte québécois.

2e étape : Consolidation de l’intégration (environ 30 jours) :

Au fur et à mesure que le candidat acquiert de l’assurance, il pourra être envisagé de lui confier un nombre grandissant de responsabilités. La responsable de stage continuera de l’accompagner, de lui fournir des occasions d’apprentissage et de lui offrir de la rétroaction régulièrement.

3e étape : Exercice autonome (les 35 derniers jours du stage) :

À la suite de l’évaluation mi-stage, la ou le stagiaire devrait être prête à assumer les fonctions propres à la profession infirmière.

4. Obtenir le permis permanent et s’inscrire à l’ordre professionnel

Lorsque la réussite au stage d’adaptation est constatée par le Comité de reconnaissance des autorisations légales d’exercer, l’ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) vous délivre un permis permanent (ou régulier). Celui-ci vous est accordé une seule fois, et ce, pour toute la durée de votre vie professionnelle.

Le permis, à lui seul, n’est pas suffisant pour vous permettre d’exercer la profession infirmière. Vous devez obligatoirement être inscrit au Tableau de l’Ordre et renouveler cette inscription chaque année avant le 31 mars de chaque année.

Pour ceux qui désirent consulter les emplois d’infirmiers ouverts.
https://recrutementsantequebec.ca/2/professionnel-de-la-sante-residant-h

Source :
https://www.oiiq.org/

Haut de la page
    Derniers articles du blogue