Le nouveau guide d’Ottawa pour la citoyenneté


[ Immigrer ] - Rédigé par

Avant de devenir citoyen canadien, il faudra dorénavant connaître le mouvement souverainiste du Québec, le passé militaire du pays, les parties sombres de son histoire et l’importance de l’égalité entre les hommes et les femmes.

Le gouvernement conservateur de Stephen Harper a présenté, la semaine derniere, un nouveau guide d’information qui vise à donner l’heure juste à ceux qui ont choisi le Canada comme terre d’accueil.«Le but de ce livre est d’éduquer les gens. Les nouveaux arrivants, mais aussi les Canadiens qui sont nés ici, pour renforcer la cohésion sociale et promouvoir l’intégration, a expliqué en conférence de presse le ministre de l’Immigration et de la Citoyenneté, Jason Kenney.

Le guide d’étude sur la citoyenneté a été réécrit pour mieux raconter l’histoire du Canada. Il se concentre sur les droits et les responsabilités des citoyens canadiens, sur l’histoire du Canada, ses contributions militaires, ses symboles, ses valeurs et ses institutions. On a insisté davantage sur les faits concernant le gouvernement et la politique. Il donne aux citoyens potentiels et à tous les Canadiens plus d’informations sur ce que signifie être un citoyen canadien

Peuples autochtones, déportation des Acadiens, rébellion de 1837 et 1838, participation des soldats canadiens aux guerres mondiales y sont abordés, de même que les symboles et les régions du Canada, l’économie, la justice, la diversité, le système électoral, la culture, le sport.

Valeurs canadiennes

Le nouveau guide explique «les droits et responsabilités» du citoyen et informe les nouveaux arrivants des étapes à suivre pour obtenir leur citoyenneté. Mais pour Ottawa, le document se veut surtout un reflet des valeurs canadiennes.

Le nouveau guide remplace le guide adopté au milieu des années 90 par le gouvernement libéral de Jean Chrétien. Ottawa devra maintenant adapter à ce nouveau contenu l’examen que doivent passer tous les immigrants pour obtenir leur citoyenneté.

Voici quelques extraits du nouveau guide en primeur ….

Sur la nation québécoise

«Les Québécois sont les habitants du Québec, en grande majorité francophones. La plupart sont les descendants de 4500 immigrants français arrivés au cours des dix-septième et dix-huitième siècles et conservent une identité, une culture et une langue qui leur sont uniques.»

Sur les référendums

«Les années 60 sont au Québec une époque de changements rapides appelée la «Révolution tranquille». Beaucoup de Québécois cherchent à se séparer du Canada. […] Le mouvement pour la souveraineté du Québec prend de l’ampleur, mais il est défait lors de deux référendums organisés dans la province, en 1980 et 1995. L’autonomie du Québec dans le Canada suscite toujours des débats de nos jours et anime en partie cette dynamique qui continue de façonner notre pays.»

Sur l’égalité hommes-femmes

«Au Canada, hommes et femmes sont égaux devant la loi. L’ouverture et la générosité du Canada excluent les pratiques culturelles barbares qui tolèrent la violence conjugale, les meurtres d’honneur, la mutilation sexuelle des femmes ou d’autres actes de violence fondée sur le sexe. Les personnes coupables de tels crimes sont sévèrement punies par les lois canadiennes.»

Sur la bataille des Plaines

«Au dix-huitième siècle, la France et la Grande-Bretagne se font la guerre pour devenir maîtres de l’Amérique du Nord. En 1759, les Britanniques gagnent la bataille des plaines d’Abraham à Québec, marquant ainsi la fin de l’Empire français en Amérique. […] Après la guerre, la Grande-Bretagne donne à la colonie le nom de «Province du Québec». Les francophones catholiques, appelés habitants ou Canadiens, cherchent à préserver leur mode de vie au sein de l’Empire britannique anglophone dirigé par des protestants.»

Sur la diversité

«Depuis les années 1800, la majorité des Canadiens sont nés au Canada. Toutefois, le Canada est souvent appelé une terre d’immigration du fait qu’au cours des deux siècles derniers, des millions de nouveaux arrivants ont contribué à construire et à défendre notre mode de vie. Aujourd’hui, de nombreux groupes ethniques et religieux vivent et travaillent côte à côte pacifiquement, en fiers Canadiens.»

Haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Derniers articles du blogue