Les capsules de Marianne: « Humilité: intégration facilitée! Modestie: intégration garantie! »


[ Immigrer ] - Rédigé par

slide_2013_3-960x320

Je suis sûre qu’en voyant apparaître ma nouvelle capsule, vous pensiez que j’allais vous parler de l’hiver! Eh! Bien! Non ! J’ai le goût de vous faire partager ma réflexion-solution sur l’humilité dans le processus d’immigration.

Lorsque vous arrivez, les « anciens » immigrants vous conseillent d’avoir un comportement d’humilité. L’humilité est aujourd’hui la recette pour s’intégrer au Québec. Cependant, en discutant avec diverses personnes, la définition de ce mot m’interpelle ? Quel en est le sens réel ? Et puis si l’on est humble, jusqu’à quel point peut-on l’être?

J’ai donc été curieuse d’aller vérifier la définition de ce mot. Je vous la partage:
Le mot humilité est généralement considéré comme un trait de caractère d’un individu qui se voit de façon réaliste. L’humilité s’oppose à toutes les visions déformées qui peuvent être perçues de soi-même (orgueil, égocentrisme, narcissisme, dégoût de soi), visions qui peuvent relever de la pathologie à partir d’une certaine intensité. L’humilité n’est pas une qualité innée chez les humains : il est communément considéré qu’elle s’acquiert avec le temps, le vécu et qu’elle va de pair avec une maturité affective ou spirituelle. Elle s’apparente à une prise de conscience de sa condition et de sa place au milieu des autres et de l’univers.

L’humilité: se voir ou voir l’extérieur de façon réaliste

Je ne sais pas ce que vous inspire cette définition mais l’humilité, finalement, c’est quoi ? C’est percevoir la réalité telle qu’elle est ? Quelle réalité ?

Le débat est vaste et très philosophique. En fait, chacun a sa propre réalité et perception. C’est ce que je démontre en introduction de mes formations sur les catégories du langage.Je vous propose un petit exercice pour vous en convaincre :

Regardez une image de votre choix pendant 5 secondes puis détournez la tête et répondez à 2 questions sur un papier :1- Qu’avez-vous vu en premier ? 2- Quels sont les 3 éléments que vous retenez dans l’image ? L’idéal est d’être plusieurs car vous constaterez que chacun a des réponses différentes et d’autres qui se rejoignent. Vous verrez aussi que certaines personnes vont retenir des éléments visuels et d’autres les ressentis que dégagent l’image. En effet, vos réponses sont conditionnées par ce que vous avez vécu tout au long de votre vie, et par votre expérience personnelle. Alors oui, c’est quoi la réalité, c’est en tant qu’être humain : ce que je vois, j’entends et ressens tout simplement. Alors si vous avez comme réalité que l’hiver au Québec est difficile, c’est votre vécu qui parle alors que d’autres personnes vont adorer, d’autres seront indisposés par la neige ou le froid ou la logistique un peu compliquée qui va avec; et d’autres piétinent déjà rien qu’en pensant au ski, patin, ou merveilleux décor féérique. Cela va dépendre de votre expérience de vie.

Alors l’humilité, c’est être fidèle à votre réalité. Tout simplement comment vous vivez les choses : Lâcher-prise, accueillez et vivez le moment présent. Vous ressentez de la tristesse, de la colère, du regret, de la joie, du bonheur, de la surprise….alors laissez aller!

Se percevoir et percevoir la réalité en négatif et/ou en  positif, c’est un manque d’humilité.

 

immigrer quebec immigrantAuriez-vous pensé à cette définition de l’humilité ? Quelqu’un qui se dévalorise n’a pas assez d’humilité car il a une façon de percevoir la réalité comme erronée. Incroyable! Si je comprends bien si la personne se dévalorise ou dévalorise l’extérieur, elle manque d’humilité ! Alors je serai tenté de dire que c’est un point à explorer chez chacun de nous, n’est-ce pas ? Je reçois des clients tous les jours qui se dévalorisent et doutent de leurs potentiels ainsi que leurs capacités ou qui sont mécontents de leur vie!  Il ne s’agit pas d’être immigrant, ça n’a rien à voir! Nous sommes ici au cœur de l’humain et pas dans les différences culturelles. D’autre part, il y a aussi des personnes qui vont amplifier les phénomènes en positif, qui vont être dans le « waouh » tout le temps. L’important, c’est d’être fidèle à vous- même et de vous ouvrir à vivre des expériences différentes qui vont vous sortir de vos zones de confort. Oui, être immigrant, c’est sortir de sa zone de confort. Alors évitez de lutter, vous allez en sortir, c’est pour cela que l’on parle d’adaptation et d’intégration dans l’immigration! L’intégration se fait en plusieurs phases alors à vous de faire preuve de patience et de vous dire que cela ne peut qu’aller mieux de toutes les façons.

L’humilité s’acquiert avec le temps.

Ça, c’est très intéressant ! Parce que l’humilité demande de la maturité. Donc ce que vous conseille les « anciens » est un excellent conseil. Faites preuve d’humilité, c’est la clé de l’intégration ! Efforcez-vous de regarder la réalité avec neutralité. Cependant, ils vous le conseillent parce qu’ils ont fait leurs expériences personnelles, ils sont dans la période justement de la maturité. Alors inspirez-vous de leur sagesse mais évacuez toute culpabilité si vous n’êtes pas à ce stade ! C’est normal ! Gardez en mémoire que l’intégration est un processus, vous avez le droit d’avoir des points de vue sur les choses, les évènements. Vous avez le droit d’avoir des phases où vous adorez la vie au Québec et des phases où vous la détestez. Vous êtes un être humain. Exit la culpabilité de ne pas y arriver. Exit la culpabilité d’y arriver avec facilité à certains moments! Je le répète, c’est un processus. Vous avez aussi le droit de l’exprimer, de le ressentir, de vous confier à certaines personnes. Vous verrez que cela évolue avec le temps !

Au final, une question se pose : est-ce de l’humilité qu’il est nécessaire de mettre en place ou de la modestie ?

Petit exercice pratique: Imaginez l’espace d’un instant que vous vous mettez à la place des Québécois. Vous habitez dans votre pays  d’origine et un immigrant lors d’un souper dénigre votre pays, ou ne cesse de faire des comparaisons avec son pays qu’il considère comme mieux que le vôtre ou pire encore vous montre à quel point il est bien intégré, connaît déjà tout ! Que ressentez-vous face à cette personne ? Réfléchissez !

Alors au final, je dirai que le mot « Modestie » est plus approprié. Oui, faites preuve de modestie ! Vous êtes en découverte et chaque jour est  un moment de surprises et de révélations. Lorsque l’on est curieux, nous ne connaissons pas ce que cela va donner, c’est une aventure! L’immigration, c’est l’aventure dans toutes les sphères de votre vie : privées, sociales, professionnelles…

Prenez du recul par rapport à vos opinions et positionnez-vous par rapport à vos valeurs, votre personnalité et votre identité. Dans le processus d’immigration, si vous y voyagez avec la conviction que dans chaque être humain, il y a quelques choses à apprendre alors cela sera plus facile, c’est sûr ! Laissez de côté les différences culturelles, vous savez déjà qu’elles sont présentes mais en choisissant de vous établir au Québec, vous allez découvrir les rapports humains d’une nouvelle façon. L’ouverture est le mot d’ordre mais pas au détriment de ce que vous êtes profondément. Vous avez des valeurs humaines, je parle de valeurs humaines (pas culinaires ou traditions..) alors choisissez de votre propre initiative de les garder, les modifier ou les enrichir. Visualisez-vous dans le futur, comment vous serez fier d’avoir parcouru ce chemin!

L’important est que vous vous respectiez, soyez naturel! Soyez sûr de vous, vous apportez, certes, beaucoup de choses au Québec mais vous avez beaucoup à apprendre, à explorer!  Vous trouverez toujours des personnes au Québec qui vous apprécient tels que vous êtes et vous trouverez des personnes que vous aimez au Québec pour ce qu’elles sont. A vous de trouver le bon équilibre!

« Dans ce monde, il y a des structures à découvrir, mais le sens est toujours à inventer. »

Je vous souhaite un beau mois de décembre. L’hiver est, enfin, arrivé. Cela va être une belle découverte et vous rassurez tout à la fois car la neige est là pour 5 mois -;)

Photo Marianne N&B2Xxx Marianne

Et à l’approche des fêtes, pourquoi ne pas relire ma dernière capsule Un vent de légèreté à l’Halloween!

Haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Derniers articles du blogue