Mobilité internationale des jeunes : La France et le Canada renforcent leurs liens !


[ Étudier ] - Rédigé par

La visite de  Jean-Marc Ayrault, Premier ministre de la République française au Canada la semaine dernière s’est traduite par l’annonce de plusieurs initiatives qui vont renforcer les liens entre les deux pays pour ce qui concerne la mobilité des jeunes, la sécurité sociale, les sciences et la technologie,  l’innovation et l’entrepreneuriat.

Ces accords ont pour objectif principal de 1) faciliter les déplacements entre le Canada et la France pour les jeunes qui y étudient et qui voyagent entre les deux pays; 2) simplifier le processus permettant aux personnes qui ont travaillé ou vécu au Canada et en France de réclamer des prestations pour les périodes durant lesquelles elles ont séjourné dans l’autre pays; 3) favoriser différentes formes de collaboration et d’échanges dans le domaine des sciences notamment.

Accord sur la mobilité des jeunes Canada-France

Un nouvel accord sur la mobilité des jeunes, visant à faciliter les déplacements entre les deux pays, a été signé. Les jeunes du Canada et de la France pourront ainsi voyager et travailler dans l’autre pays durant une période pouvant atteindre 24 mois, sauf dans le cas de ceux qui participent à l’initiative dans la catégorie « stage international coop » et qui, pour leur part, peuvent ajouter jusqu’à 12 mois à leur séjour. Voir dans notre guide Destination Québec les accords tels qui existent actuellement.

En facilitant les démarches liées à la mobilité entre le Canada et la France, cet accord permettra aux jeunes Français et aux jeunes Canadiens d’élargir leurs horizons, de mieux comprendre l’histoire et la culture de chaque pays, de contribuer au dynamisme économique et social de leur pays d’accueil, et d’acquérir une expérience d’études, de travail ou de formation qui sera particulièrement profitable à leur retour dans leur pays d’origine.

En 2011, ce sont 14 000 jeunes Français sont venus au Canada et 2 780 jeunes Canadiens ont voyagé et/ou travaillé en France dans ce cadre. On peut imaginer que cet accord va sûrement entraîner une augmentation du nombre de participants au programme. L’accord sur la mobilité des jeunes est géré par Expérience internationale Canada (EIC), une initiative qui aide les jeunes de 18 à 35 ans à connaître le monde en voyageant, en vivant et en travaillant à l’étranger.

Accord sur la sécurité sociale Canada-France

L’accord franco-canadien de sécurité sociale, qui datait 1981, a également été renouvelé et modernisé. Il va faciliter l’admissibilité aux prestations et favoriser la mobilité transatlantique des travailleurs en renforçant la coordination des 2 systèmes de sécurité sociale. Le Canada et la France vont, par ce biais, poursuivre l’harmonisation du programme de la Sécurité de la vieillesse du Canada et du Régime de pensions du Canada avec des programmes de pensions comparables en France.

Plan d’action conjoint Canada-France 2013-2015 en matière de sciences et technologie, d’innovation et d’entrepreneuriat

Ce plan d’action conjoint dans les domaines de la science, la technologie, l’innovation et l’entrepreneuriat, va renforcer les partenariats entre les administrations, les entreprises et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, de manière à promouvoir l’innovation et la prospérité en soutenant la recherche fondamentale et la recherche appliquée.

Il renforcera les partenariats déjà établis par l’industrie, le gouvernement et les universités pour faire croître la mobilité des étudiants et des chercheurs. L’innovation sera également mise de l’avant au moyen de la recherche fondamentale et appliquée et de la commercialisation de nouvelles technologies. Différentes formes de collaboration seront possibles, dont l’échange de connaissances scientifiques, la tenue de séminaires, l’établissement de partenariats commerciaux et technologiques et l’utilisation partagée des ressources et de la technologie.

Dans les domaines d’intérêt priorisés, on retrouve la santé; le développement durable et l’énergie renouvelable; l’agriculture et l’agroalimentaire; l’espace et l’aérospatiale; les technologies océaniques et maritimes; les technologies de l’information et des communications; les politiques d’innovation; l’entrepreneuriat et l’innovation sociale. Ses accords vont dans le bon sens et faciliteront la mobilité dans les deux sens. En espérant toutefois qu’après leurs ratifications ils soient mis en place et soient opérationnels rapidement.

L’engouement des jeunes français pour le Canada sera t-il satisfait ?

Porté par la crise économique en Europe ou tout bonnement par l’intérêt suscité depuis toujours par le Canada chez les jeunes français, l’engouement constaté lors de l’ouverture des Permis Vacances Travail 2013 (plus de 30 000 demandes ont été reçues en quelques jours par les autorités françaises pour 7 000 permis disponibles seulement !) ne devrait pas faiblir. Nous sommes donc maintenant impatients de voir si ces nouveaux accords vont également se traduire par une augmentation du nombre de PVT disponibles pour 2014. Sujet à suivre dans les prochaines semaines…sur Destination Québec !

 

Haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Derniers articles du blogue