Obtenir un Visa temporaire pour travailler au Québec dans le secteur des Technologies de l'information


[ Immigrer ] - Rédigé par

Pour être autorisé à embaucher un travailleur étranger par Service Canada (SC) et le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC) du Québec, un employeur doit effectuer des démarches auprès de SC de sa région pour faire approuver l’offre d’emploi. Il doit entre  autre donner le détail de l’offre d’emploi et il sera tenu de démontrer les efforts qu’il a fourni et les moyens utilisés pour recruter. Le centre de ressources vérifie si l’emploi satisfait aux normes de travail canadiennes et l’offre est ainsi affichée dans tous les centres de ressources du Canada.Obtenir Visa temporaire travailler Québec immigration

Dans de certains cas, si vos compétences sont très recherchées, vous obtiendrez  l’autorisation de travailler au Canada beaucoup plus rapidement.
C’est le cas pour les travailleurs des technologies de l’information dont la démarche sera spécifique. En raison de la grave pénurie de personnel dans l’industrie canadienne du logiciel, le Canada a simplifié le processus d’entrée au pays pour les travailleurs dont les compétences sont très recherchées par cette industrie.

Pour ces travailleurs, une lettre de confirmation de Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) n’est pas requise pour combler certains emplois particuliers, du moment que le recours à des travailleurs étrangers n’a pas d’effet négatif sur les Canadiens ou les résidents permanents qui travaillent ou qui sont à la recherche d’un emploi. Cela veut dire que si vous venez au Canada pour prendre l’un des emplois énumérés ci-dessous, la demande de lettre de RHDSC par l’employeur n’est pas requise. De plus, votre demande de permis de travail pourrait être traitée plus vite. Pour que l’emploi offert soit admissible aux termes du programme national de confirmation, il doit correspondre à l’une des descriptions d’emploi suivantes :

  1. Monteur principal d’effets et d’animations
  2. Concepteur de logiciels pour systèmes intégrés
  3. Concepteur de logiciels pour SIG
  4. Concepteur de logiciels multimédia
  5. Développeur de logiciels – Services
  6. Développeur de produits logiciels
  7. Concepteur de logiciels de télécommunication

Pour plus d’informations consulter le site du CIC . Il est à noter que d’autres secteurs ont des démarches spécifiques tels l’industrie du cinéma ou les professions médicales (infirmière, médecin ou orthophoniste).

Haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Derniers articles du blogue