Portrait du secteur de la construction au Québec


[ Travailler ] - Rédigé par

Au Québec, l’industrie de la construction est divisée en quatre sections majeures. Il y a les constructeurs (entrepreneurs généraux et entrepreneurs spécialisés), les professionnels de la construction (architectes, ingénieurs, arpenteurs-géomètres, etc.), les manufacturiers de matériaux et de produits de construction, les grossistes et les distributeurs. En 2011, la Commission de la construction du Québec estimait à 46,7 milliards la valeur des dépenses du secteur, ce qui équivaut à environ 14 % du PIB. Le secteur résidentiel représente 50 %, le non résidentiel 18 % et le secteur des travaux de génie civil et de voirie compte pour 32 %.

emploi et métiers de la construction au QuébecLe Québec excelle dans la construction de bâtiment vert et intelligent. En fait, c’est la région de la Capitale-Nationale qui investit dans la construction de bâtiments performants tout en utilisant des technologies de pointe et des pratiques innovantes de conception. Pour sa part, la région du Bas-Saint-Laurent s’est spécialisée dans le développement de l’écoconstruction, à savoir le  développement, la production et l’utilisation de produits qui ont le moins d’impact possible sur l’environnement.

Réglementation et cadre légal du Québec

Si vous désirez travailler dans l’industrie de la construction au Québec, vous devez détenir un certificat de compétence délivré par la Commission de la construction du Québec (CCQ). Ce certificat atteste que vous possédez les compétences requises afin de travailler sur les chantiers québécois. Il n’est pas nécessaire d’être résident permanent ou citoyen canadien afin d’obtenir le certificat de compétence. Si vous êtes immigrant, vous pouvez donc entreprendre vos démarches avant votre départ sans problème. Assurez-vous simplement d’envoyer tous les documents nécessaires à l’étude de votre demande de certificat de compétence et d’en conservez des copies avec vous, cela vous épargnera des délais inutiles.

Les types de métiers et occupations

Il existe deux grandes catégories d’emplois dans le domaine de la construction au Québec : les métiers et les occupations. Il existe au Québec quelque 26 métiers et une trentaine d’occupations. Les premiers sont définis par règlement, les secondes à l’intérieur des conventions collectives de l’industrie de la construction. Les métiers demandent un processus d’apprentissage déterminé par le règlement. Si vous n’avez pas terminé votre processus d’apprentissage, vous aurez alors le statut d’apprenti. Une fois l’apprentissage complété et l’examen réussit, vous obtiendrez votre statut de compagnon.

Les 26 métiers dans l’industrie de la construction au Québec

Briqueteur-maçon
Calorifugeur
Carreleur
Chapentier-menuisier
Chaudronnier
Cimentier-applicateur
Couvreur
Électricien spécialisé en installation de système de sécurité
Ferblantier
Ferrailleur
Frigoriste
Grutier
Mécanicien d’ascenseurMécanicien industriel (de chantier)
Mécanicien de machines lourdes
Mécanicien en protection-incendie
Monteur d’acier de structure
Monteur-mécanicien
Opérateur d’équipement lourd
Opérateur de pelles mécaniques
Peintre
Platier
Poseur de revêtements souples
Poseur de systèmes intérieurs
Serrurier de bâtiment
Tuyauteur

Si vous venez de l’extérieur du Québec, trois conditions minimales doivent être remplies :

  • être âgé d’au moins 16 ans;
  • avoir réussi le cours Santé et sécurité sur les chantiers de construction;
  • détenir un certificat de compétence de la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Avant votre arrivée au Québec, il est conseillé de les contacter :

  • Québec 700, boul. Lebourgneuf Québec (Québec) G2J 1E2- 418 624-1173
  • Montréal 1201, boul. Crémazie Est Montréal (Québec) H2M 0A6 – 514 341-2686

Preuves d’expérience de travail acquise à l’étranger

Votre expérience acquise hors Québec peut vous être utile pour diminuer la durée de votre apprentissage, voire même pour accéder directement à l’examen de qualification provinciale.

Les certificats de compétence-apprenti

Au début de votre formation, vous recevrez un carnet d’apprentissage attestant que vous avez le droit d’être apprenti de votre métier sur un chantier. Une fois l’apprentissage terminé, vous devrez passer un examen de qualification qui, une fois réussi, vous donnera l’accès au statut de compagnon.

Pour avoir accès à l’examen, vous devez obligatoirement avoir terminé votre apprentissage ou avoir démontré, au moyen de pièces justificatives, que vous avez acquis les compétences nécessaires à la pratique de votre métier et que vous avez une expérience en heures de travail. L’inscription se fait à un bureau régional de la CCQ. Vous devez présenter : une pièce d’identité (carte d’assurance maladie, carte d’assurance sociale, permis de conduire), votre certificat de compétence-apprenti ou votre lettre d’admissibilité et payer les frais d’administration.

Voici les sites internet que vous devez absolument consulter :

CCQ

Commissaire de l’industrie de la construction

Centrale des syndicats démocratiques (CSD-Construction)

et une Brochure qui présente tous les métiers en détail.

Haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Derniers articles du blogue