Réforme du programme de L’expérience québécoise (PEQ)


[ Immigrer ] - Rédigé par

Cette réforme du Programme de l’expérience québécoise (PEQ) rentre en vigueur le 22 juillet 2020.

Changement de conditions de sélection pour les travailleurs étrangers temporaires qualifiés :

avoir occupé un emploi à temps plein au Québec pendant au moins 24 des 36 derniers mois précédant la présentation de la demande de niveau 0, A ou B selon la CNP ; et

occuper un tel emploi au moment de la demande.

Les travailleuses et les travailleurs étrangers temporaires peu ou pas qualifiés (niveaux C et D de la CNP) ne sont plus admissibles au PEQ.

Traitement des demandes

Dans un délai de 6 mois.

Connaissance du français

Exigences linguistiques pour l’épouse ou l’époux ou la conjointe ou le conjoint inclus dans la demande de sélection permanente au PEQ :

L’épouse (x) ou la conjoint (e) de la personne requérante principale devra démontrer une connaissance orale du français de niveau 4 sur l’échelle québécoise des compétences en français des personnes immigrantes adultes.

L’exigence d’une connaissance orale du français de niveau 4 entrera en vigueur un an après l’entrée en vigueur du règlement, soit le 22 juillet 2021. Cette exigence ne s’appliquera donc pas pour les personnes candidates dont la demande est présentée avant cette date.

Mesures transitoires :

Les travailleurs étrangers temporaires titulaires d’un permis de travail et séjournant au Québec avant l’entrée en vigueur du règlement pourront présenter une demande selon les conditions de sélection qui s’appliquaient avant l’entrée en vigueur des modifications réglementaires, y compris les travailleuses et les travailleurs occupant des emplois de niveau C et D au sens de la Classification nationale des professions (CNP).

Haut de la page
    Derniers articles du blogue