Une rue, un nom…plusieurs villes du Québec (Partie 2/2)


[ Découvrir le Québec ] - Rédigé par

Nous espérons que vous n’avez pas trop attendu cette seconde partie de notre article « Une rue, une histoire…le Québec ! ». Une deuxième partie qui débute en l’an 1606…

La Nouvelle-France à aujourd’hui :

L’explorateur Samuel de Champlain a fait plusieurs expéditions vers le Canada et a fondé la ville de Québec en 1608. Cette période marque le début de la colonisation de la Nouvelle-France. En 1606, Louis Hébert, apothicaire-épicier à Paris, part pour la Nouvelle-France. Il est le premier colon français à mettre les pieds au Canada. En son hommage, une rue porte son nom. En 1627, la colonie est confiée à la compagnie des Cent-Associés dont le Cardinal de Richelieu et Samuel Champlain font partie et permettent ainsi le développement de la Nouvelle-France. Ceci explique que l’on retrouve beaucoup de quartiers et de rues portant le nom de Champlain dans presque toutes les villes du Québec. Plusieurs rues ont aussi l’appellation Richelieu du à son implication dans la croissance de la colonie.

En 1642, Paul Chomedey de Maisonneuve, officier français et Jeanne Mance fondent la ville-Marie (actuellement Montréal) et veulent éduquer, convertir et soigner les Amérindiens. Jeanne Mance fonde l’Hôtel-Dieu, premier hôpital de Montréal. Sous le règne de Louis XIV, Jean Talon est nommé intendant, développe la colonie et contribue à l’immigration des filles du Roi vers la Nouvelle-France pour la peupler.

C’est pour cela que plusieurs rues portent son nom à l’instar du célèbre marché Jean Talon de Montréal. La Guerre de Sept Ans qui oppose les français aux anglais, marque le Québec. Notamment avec la célèbre bataille des plaines d’Abraham au cours de laquelle se font face le major-général britannique James Wolfe et le marquis Louis-Joseph de Montcalm, tous deux morts lors du combat. Cette défaite conduit à la perte de Québec par la France en 1759 et avant que Montréal capitule à son tour un an après quand le marquis de Vaudreuil signe la reddition de la ville.

Le Canada devient une colonie Britannique officiellement en 1763. James Murray devient le premier gouverneur civil de la province de Québec. Il nomma parmi ses conseillers le Capitaine Samuel Holland. En 1867, le Canada n’est plus sous les ordres de la couronne britannique, il est indépendant et devient une confédération. John Alexander Macdonald a été le premier ministre du Canada et est l’un des pères fondateurs du Canada. 22 ministres lui ont succédé comme Alexander Mackenzie, Wilfrid Laurier, William Lyon Mackenzie King, etc.

Toutes ces personnes ont contribué à l’évolution du Canada et plusieurs rues et avenues portent désormais leurs noms pour se rappeler l’histoire du pays.

Cet article vous a plu ? Lisez le premier volet : Une rue, une histoire… le Québec !

Sources principales :

Brève histoire du Québec
Toute l’histoire du Québec depuis ses débuts

Haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Derniers articles du blogue